ACTU ECO 

N°11

 

Mercredi 6 février 2013

Actu eco du forum des halles , hebdomadaire éco de sensibilité nationale paraissant normalement le lundi sur canalblog

Sommaire : La guerre des changes / la pièce du Trésor US en platine à 1 trillion/ le coût des politiques sociales en France/ le mouvement des incroyables comestibles


LA GUERRE DES CHANGES
La grosse Actu du moment c'est La "guerre des changes". Hollande, rentré du Mali vient de faire un discours la dessus alors que l'euro vient s'est rapproché des 1,36 dollars , ce qui pénaliserait les exportations. Mouais...
Pourtant sur le long terme quels sont les pays exportateurs ? Ceux qui ont une monnaie forte ! L'Allemagne qui a une monnaie forte , l'euro, exporte beaucoup. Et c'était la même chose du temps du mark. L' Allemagne avait  une monnaie forte plus forte que le franc et pourtant...elle exportait plus que nous .
En réalité les mérites et les inconvénients des dépréciations monétaire ou des dépréciations "fiscales"  ne peuvent se traiter qu'au cas par cas , pays par pays.
Autre baudruche, autre argument bidon qu'on entend ces temps ci : L'Allemagne ferait de la dépréciation sociale  ou si on préfère du  dumping social avec les lois Hartz (lois schroeder sur la flexiblité du travail permettant soit - disant théoriquement des salaires plus faibles qu'en France).C'est bidon cet argument. l'Allemagne ne fait pas de dumping. Le dumping n'est pas un vague concept macroéconomique à géométrie plus ou moins variable. C'est le cas précis d'une baisse du prix final des produits en dessous de leur coût de revient ( à la chinoise). Or les produits Allemands sont plutôt PLUS cher que les notres!  Et de toute façon il y a moins de misère en Allemagne qu'en France, y'a pas photo !

Sur ce même thème de la guerre des monnaies, autre baudruche à dégonfler d'urgence, la thèse d'une baisse sciement orchestrée du dollar par la Fed et le département US du commerce pour doper les exportations. C'est plutôt faux. Les autorités américaines sont au contraire dans la hantise de l'écroulement du dollar. Ils avancent donc masqués pour ne pas trop alarmé les investisseurs de marché (du moins si le marché ça existe encore...). Voici ci dessous un comparatif , du point de vue américain, des avantages et des inconvénients d'une baisse importante du dollar :


Avantage d'une baisse forte du dollar:                             

 *compétivité prix à l'export peut être un peu accrue

Inconvénients d'une baisse forte du dollar.FEDWASHINGTON

* Renchérissment dramatiques des importations     

  *Ecroulement de lavaleur des avoirs des épargnants

  *Risque de Krach et de banks runs (les gens voulant convertir leurs avoirs avant qu'ils ne se déprécient)
                                                                                               
*La baisse du dollar induisant une baisse de la valeur de leurs obligations en dollars , le prix de ces titres  chuteraient  alors dramatiquement. Une dégradation considérable des actifs des banques US s'ensuivrait, puisqu'ils regorgent de ces titres. Ecroulement consécutif du bénéfice des banques, amenant lui même un écroulement de leur cours de bourse. Ecroulement consécutif du Dow Jones, le secteur financier entrainant toute la cote à la baisse dans son sillage.
  * Crise majeur
  * etc...

Franchement il n' y a donc pas photo , du point de vue américain , l'écroulement du dollar serait catastrophique et non pas bénéfique. les défenseurs de la théorie selon laquelle les dévaluations compétitives sont efficientes en conomie font fausse route. Les vrais motifs ne sont  pas ceux là. Le vrais motif de la création monétaire hors contrôle est surtout d'empêcher le krach obligataire.


***

Toutefois, dans le cas du Japon , c'est vrai que la thèse de la dévaluation compétitive est relativement crédible. D'abord le Japon est plus tourné vers l'export que les USA et par ailleurs il n'y a pas de zone yen comme il y a une zone euro (je veux dire par là qu'une dévaluation de l'euro ne sert pas beaucoup aux Allemand pour exporter plus en zone ...euro.). Une baisse du Yen joue donc à plein pour doper les exportations nippones. Enfin l'épargne japonaise est essentiellement domestique. La dépréciation du Yen suite à un guerre de change ne risque donc pas trop de créer de conflits diplomatiques ou épineux avec de grands créanciers étrangers...

 

LA DROLE D’HISTOIRE DE LA PIECE US A 1 TRILLION
Certains économistes ou politiques américains viennent de lancer l'idée, pour payer la dette US d'un coup, de faire émettre par le trésor un pièce de 1 trillion de dollar. Ca délire froidement dans les coins. Certes en théorie la chose est effectivement possible. En effet , les pièces de monnaie , contrairement au billet de banque sont un actif et non un passif de la banque centrale. Auutrement dit la banque ne le émet pas, elle les achète au trésor, lequel peut fixer le prix qu'il veut , obetnir donc en théorie une somme énorme avec laquelle il pourrait tacheter à leur porteurs toute la dette qu'il leurs a vendu auparavant , et donc résorber presque intégralement toute la dette.trilliondollarcoin2

Si la banque centrale complaisante accepte ce prix délirant c'est déja anormal et cela siginifie qu'il y a une complicité entre l'acheteur et le vendeur. L'oligarchie en fat est intégrée. C'est un tout subtil. c'est le trésor , les grands médias , les think tanks pernicieux,  les politiques , les banques et les grandes entreprises , pas juste l'un ou l'autre de ces groupes...

Le premier grand danger qui pend au nez de celui qui se risquerait  à frapper une pièce à 1 trillion de dollar pour payer la dette c'est l'hyperinflation brutale. Car finalement on en revient toujours à l'émission d'une quantité de monnaie papier et scriturale excessive par la banque centrale. Que ce soit en contrepartie d'un titre de dette ou d'une pièce en platine , finallement peut importe du point de vue de l'inflation des prix...
Le deuxième danger  c'est l'écroulement brutale de la réputation internationale de la banque centrale qui ferait cela. Non seulement personne dans le reste du monde ne voudrait plus acheter la dette du pays( ce qui n'est pas grave  puisque la banque centrale compenserait tout le déficit d'acheteurs...), mais personne n'accepterait non plus la devise de ce pays pour les transactions commeciales sur bien et service. La devise en question s'écroulerait brutalement sur le marché des changes.
Le troisième grand danger d'un tel délire , c'est l'effet d'imitation. Le pays A se permet de frapper une pièce à un trillion pour résorber sa dette d'un coup ? Alors moi , le pays B , je ne vais pas me gêner et je vais en faire autant ! C'est le désordre, le chaos physique et la violence assurés en quelques heures !
C'est histoire de pièce à 1 trillion est donc un délire.
Mais ce que cette histoire nous dit quand même d'intéressant ,, c'est que si des américains en sont à imaginer de telles expédients bizarre et désespérés , c'est que tout le reste a été essayer et que la situation est grave pour eux ! En fait le trésor US est plus ou moins radicalement insolvable...

UNE DECLARATION DE MICHEL SAPIN Michelsapin(qui est plutôt un peu meilleur en économie que Montebourg et Moscovici soit dit en passant..):
"La France est en total faillite. !
Devant le tollé suscité par cette déclaration , il a dit que fianlement , non c'était juste ironique , il ne fasait que citer François Fillon qui avait dit ça il y a environ deux ans.
N'empêche que ça ne veut bien dire ce que ça veut dire et que ça fout la trouille ! La France est proche de la faillite !
Bah l'oligarchie financière et politique, pour garder son pouvoir,  fera certainment le cas échéant "tout ce qui est nécessaire" pour différer sans fin cette faillite.

LE COUT DES POLITIQUES SOCIALES EN QUESTION

Ces propos de Sapin préparent - t - ils le terrain pour quelquechose de beaucoup plus lourd et potentiellement scélérat politiquement , à savoir le ciblage des politiques sociales ? C'est en tout cas un des sujets du moment. Après avoir nié des années que les politiques sociales à l'égard des populations souvent d'origine immigré sont des gouffres financiers, les politiques sont devant la réalité de la dégradation des comptes et de la faillite possible. Il n' y a plus le choix , il va falloir tailler dans les assuraces chômage et les allocations familiales. Problème, comment le faire sans provoquer d'explosion dans les banlieues à voyous et à terroristes , sans toucher au dogme tacite de la préférence étrangère ? Réponse : en volant les français encore plus qu'avant, en faisant du ciblage ethnique caché. Par exemple repousser l'âge de la retraite à 65 ans. En soit moi ça ne dérange pas, mais le problème c'est que c'est toujours un peu la même population qu'on met à contribution quelquepart..  Rendre le système encore plus redistributif ethniquement parlant, bien sûr, ce but n'est jamais revendiqué comme tel. Les prestations aux populations ayant peu tendance à fairedes dégats dans la rue , comme les cadres (undedic) ou les retraités , vont être diminuées pour que celles des autres puissent être maintenues... D'autant qu'avec la crise certaines recettes de l'état diminue (les cotisations à l'assurance chômage et les cotisations salariales , puisque elles sont versées par les actifs et que leur nombre diminue proportionelement à cause de la crise)  Il risque d'y avoir aussi la mise sous condition de ressources pour certaines allocations. Y' a pas 36 autres solutions ! ... Etre un tordu qui oppresse son propre peuple encore plus que maintenant ce ne doit pas être évident... Mais en cherchant bien , si on est vraiement bien tordu c'est peut être quand même possible !
       

                                                                                        ***
autre actu intéressante :

Le mouvement des incroyables comestibles
La chronique sur la radio France - inter du 01/02/2012 sur le mouvement des incroyables comestibles (mouvement apparu pour la première fois paraît - il en Angleterre) état assez intéressante ..De quoi s'agit - il ?
Il s'agit de personnes , par exemple en Alsace, qui font pousser des légumes juste devant chez eux...Les gens qui passent par là peuvent se servir librement et gratuitement...La réciprocité n'est pas exigée sinon le phénomène perdrait son essence non coercitive et non - organisée , mais on comprend bien que c'est quand même sans doute le but final. C'est très bien comme mouvement , c'est super ! Le thème est celui du local contre le global, du marché contre l'oligarchie, du pouvoir du grand nombre sur le grand nombre (au lieu du satané pouvoir des petites élites sur le grand nombre...) .
Mais bien sûr les gauchos ou les crypto - gauchos passent plutôt sous silence le fait que ce genre de mouvement est potentiellement assez communautaire ou communautarisant, déjà tout simplement parecequ'il est "local". Les gens qui se croisent dans leur rue , ou dans un village, se ressemblent plus que les gens qui se croisent à l'hypermarché. Pas la peine de faire de faire un dessin...La gratuité communautaire est potentiellement raciste ou du moins raciale....
En fait ce qu'il y a derrière tout ça, c'est un peu la notion de socialisme naturel, qui convient bien à l'occident et qui est pour nous une tendance naturelle, versus le socialisme forcé, imposé depuis les hautes sphères par les autoproclamées "zélites", monde qui , lui, est plutôt d'essence oriental et tyrannique. Son socialisme forcé ne nous convient pas du tout. Les orientaux et les oligarques qui l'organisent n'ont en fait pas grand chose à faire du socialisme en lui même. Pour eux c'est juste un moyen , ce qu'ils veulent c'est régner et asservir , quelquesoit l'idéologie du moment dans laquelle se déguise cette volonté d'asservir les autres (libéralisme, socialisme...droidel'homisme, mondialisme...). Ils détestent en réalité ce socialisme naturel tel que ce mouvement des incroyables comestibles , car le socialisme naturel se passe d'eux. Il les zappe. Il zappe leur magistère, court -circuite leur pouvoir. Un mouvement de nourriture gratuite massif zapperait les oligarques de la grande distribution , de la finance, de le réglementation , de la modification génétique, de la politique, lesquels oligarques se cotoient tous , se coordonnent et ne forment en fait qu'une seule oligarchie. Il est donc probable que si ce mouvement de nourriture gratuite prenait trop d'ampleur, les oligarques et les zélites s'inquiéteraient et le feraient interdire sous tel ou tel prétexte bidon  technique ou hygiénique ou de santé publique. Diffcile pourtant de faire pire empoisonneurs que ces zélites qui ont autorisé la mise sur le marché du médiator , du régent qui tuent les abeilles, des pesticides, et des médocs qui tuent. Saloperie de monstrueux tartuffes ! En taule les tueurs.
Tiens tiens notez par exemple que pas plus tard qu'aujourd'hui même mardi 6 février, l'agence Reuters nous transmet l'info suivante (via Yahoo) : "Une distribution de légumes gratuits dégénère en Grèce". Histoire de dire ensuite que la gratuité spontanée et naturelle c'est mal ? Pas forcément, là effectivement c'est probablement un hasard... Mais quand même c'est marrant cette concomitance du sujet de France - inter et de cette news sur la Grèce...citrouille



Voici ci - dessous le lien vers LA GEANTE ROUGE un livre que j'ai écrit il y a un an qui traite de la finance de l'oligarchie et du socialisme naturel des campagnes qui est une vraie solution.

tome 1 :

 

http://www.lulu.com/content/e-book/la-g%c3%a9ante-rouge-tome-1-pdf/13047301

tome 2 :

http://www.lulu.com/content/e-book/la-g%c3%a9ante-rouge-tome-2-pdf/13147523