ACTU ECO
N°14 /nov 2013
reprise après un an d'interruption

mory_ducros_pays_google_map

Les plans sociaux en cours

                                                     
Dépréciations carabinées en vue à priori pour le fameux (et assez fumeux...) fonds de résistance économique de Montebourg doté parait il de 300 millions. En effet la liste des plans sociaux continuent à s'allonger. Allègement d'effectifs à Peugeot Mulhouse... La redoute... et donc le dossier du jour , Mory.  on sent bien qu'en dépit de ses bonnes intentions de ne pas soutenir les canards industriels boiteux - ce qui ne rapporterait pas de retour sur investissements - et risque plutôt de creuser les déficits du public ou du para - public, eh bien l'Etat a finalement encore plus la trouille de la casse sociale à court terme (surtout avec les élections qui approchent) et donc... va finalement quand même soutenir des canards boiteux tout en prétendant le contraire!... Pour info Mory Ducros par exemple c'est 3000 employés licenciés possiblement avant les municipales. de la grosse case sociale donc..
Mais bien sûr le gouvernement n'appelle pas un chat un chat , et prétend faire des invetissements "productifs d'avenir" et non continuer à payer des charges pour des entreprises comdamnés plus ou moins à terme. Cet artifice de sémantique et de comptabilité permet donc de faire passer des charges pour des investissements et donc de ne pas creuser le déficit. Cela fait passer des vessies pour des lanternes et le public n'y vois que du feu. Les mauvaises surprises reviendront plus tard (Pareil pour la fausse baisse du chomage dont s'est immédiatement emparé Libé...).